Jeanne Susplugas

Jeanne Susplugas

Jeanne Susplugas explore de nombreux médiums afin de construire une œuvre globale. Elle élabore des ramifications qui créent une esthétique séduisante et grinçante. Son travail est largement montré en France et à l'étranger (musées, fondations, galeries, festivals de films...)

à propos

Le travail de Jeanne Susplugas a été largement montré dans des lieux prestigieux (KW, Berlin; Pioneer Works, Brooklyn; Emily Harvey Foundation, New York; Maréchalerie, Versailles; Villa Medicis, Rome; Palazzo delle Papesse, Sienne; Palais de Tokyo, Paris; Fresnoy National Studio; Musée d’Art Moderne, St Etienne; Musée de Grenoble; Musée en plein air du Sart Tillman, Liège; Shanghai 21st Century Minsheng Art Museum; maison rouge, Paris; FRAC HN; Margaret Lauwence gallery; Melbourne; Marymount Manhattan College Hewitt Gallery, NY; Art in General à New York; Wyspa Institut, Gdansk; La Piscine-Musée d’Art et d’Industrie, Roubaix; MOCCA, Toronto; Dublin-Contemporary; Biennale d’Alexandrie; International Videonale à Detroit; Dashanzi International Art Festival; Nuit Blanche à Paris; 100 Artistes, Montpellier 2019; Musée Fabre, Montpellier, 2020).

Ses films ont été présentés lors de festivals tels Hors Pistes (Centre Pompidou, Paris), Locarno International Festival, Miami International Festival, Festival Images à Vevey (S), Les Instants Vidéos à Marseille ou Les Rencontres Internationales Paris/Berlin/Madrid.

Des articles lui ont été consacrés dans des revues nationales et internationales (Art Press, New York Times, Le Monde, Le Figaro, Flash Art, L’œil, Beaux-Arts Magazine, BT, Corona Boreal, M le Magazine du Monde, Le Quotidien de l’art, La Libre Belgique, Dare, Trax…).

oeuvre(s) associée(s)