Ferdinand Dervieux

Ferdinand Dervieux

biographie

Après une formation aux arts plastiques et à l’histoire de l’art, Ferdinand Dervieux entre à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs en 2008. Il rejoint le département Image Imprimée et apprend le dessin, le façonnage de livres d’artistes ainsi que la gravure et la sérigraphie. Passionné de nouvelles technologies et toujours en quête de renouvellement dans ses productions, il co-fonde Parallèles Éditions avec Maïa d’Aboville en 2013. Ils publient alors une série de projets hybrides mêlant oeuvres sur papier et numérique. Certains de leurs projets comme Lis tes Classiques et Fibonacci donnent lieux à des expositions et partenariats avec notamment la SNCF ou la ville de Lorient.

Dans le même temps il décide de prolonger ses études en rejoignant un laboratoire de recherche en design d’interaction en post-master à l’ENSAD. Il s’engage alors un peu plus sur la voie du numérique et commence à donner des formations dans des écoles et à l’université.

En 2015, alors qu’Oculus organise un concours international de Réalité Virtuelle, il décide de s’essayer à ce nouveau médium expérimental et produit trois projets. DRIFT (avec Aby Batti), Along the trail (avec Aby Batti et Louis Eveillard) et Panopticon (avec Louis Eveillard et Julia Spiers) sont tous les trois récompensés et leur assurent le soutien d’entreprises comme Facebook et Google, ce qui les mènent à co-fonder les sociétés Panoptic Lab et SharpSense.

Ferdinand travaille aujourd’hui à plein temps à la création d’expériences et jeux en réalité virtuelle, multipliant les collaborations pour créer des oeuvres uniques, hybrides et expérimentales, comme Recall VR.

oeuvre(s) associée(s)

Recall

Recall

contact