Bachini Gwendaline

Bachini Gwendaline

Gwendaline Bachini crée des œuvres chorégraphiques interactives et s’intéresse à des sujets tels que l’identité et l’évolution des espèces. Elle initie le cycle de création ANIMO dès 2011 et donne des master class sur l’intégration des technologies dans le processus de création chorégraphique.

à propos

L’Artiste new media crée des oeuvres chorégraphiques interactives et s’intéresse à des sujets tels que l’Identité /l’Evolution des espèces. Elle réalise Tactim, sa première oeuvre interactive en 2007 à Berlin avec Humatic GmBH. Après une résidence en Chine organisée par Culture France pour le projet BEIJING, FIELD TO DANCE, le partenariat avec Humatic GmBH se poursuit en Italie avec une participation à MIND BOX installation chorégraphique en collaboration avec la Cie Zappala et l’ IRCAM puis avec une participation à la réalisation de 7 pièces interactives pour l’ouverture de SENSAPOLIS (Sindelfingen Allemagne).

En 2011, l’Artiste poursuit cette voix en France et a engagé un partenariat avec 4D View Solutions, Sip conseil et les chercheurs de l’INRIA (Grenoble) pour le cycle danse média immersif : ANIMO. Ce cycle de créations se concentre sur « l’erreur » dans les méchanismes de l’évolution du vivant et intègre les technologies du projet R&D CreaMove (FUI 2012-2015). Les oeuvres sont diffusées dans des festivals tels que FILE FEST (Sao Paulo Brésil 2017) et le MIRAGE (Lyon 2018) .

Depuis 2016, elle tisse aussi des relations privilégiées avec Télomedia (Toulon) et les chercheurs du laboratoire I3M pour le projet A#3 MOTU. Enfin la chorégraphes donne des workshops et master class au Pôle Supérieur de danse Cannes et Marseille ainsi qu’à l’internationale (Beijing dance Festival 2017 Chine) sur l’intégration des technologies temps réel dans le processus de création chorégraphique.

oeuvre(s) associée(s)

A#3 MOTU

A#3 MOTU