Culture VR - Crépuscule embaumé

Crépuscule embaumé

à propos

Autour du thème de l’écologie, Crépuscule Embaumé invite le spectateur à devenir “voyant“.

Dans l’eau trouble d’un aquarium, la main de l’Homme plante ou dépose des pailles sculptées en formes végétales. Progressivement l’espace de l’aquarium se sature de cette végétation de plus en plus étrange.  Est-ce une végétalisation ou une pollution ? Ce geste de la main humaine questionne le rapport de l’Homme à la nature. Le crépuscule planétaire peut-il être embaumé, retardé par la végétalisation plastique de notre environnement ? Peut-on espérer ou devons-nous rester lucides ?

Ce drame chromo-lumineux entremêle une narration visuelle et sonore composée de fragments, où les flux lumineux deviennent matières – matières sensibles qui déforment, reflètent, teintent, font disparaître et apparaître les objets et les corps par transmission à travers l’eau trouble de l’aquarium. La narration de Crépuscule Embaumé superpose la subjectivité du jeune Rimbaud, celle de Laure Jullien et celle du spectateur.

Lorsque l’on regarde une vidéo VR, notre corps est réduit à un œil. Laure Jullien assimile cet œil à celui du “voyant“ d’Arthur Rimbaud. Cet œil sensible est relié à tous les autres sens : c’est une vision sensible que Gilles Deleuze a nommé “la vision haptique“. La stimulation des autres sens se superpose à celle de la vue pour l’enrichir. “Le voyant“ ressent avec tous ses sens l’action de regarder.

format(s)

Vidéo à 360°

Description : Le format le plus facile à présenter

Compatibilité : Google Cardboard, Google Daydream, Samsung GearVR, Oculus Rift, HTC Vive, others

Equipements requis : Casque VR, Chaise/tabouret rotatif, Smartphone ou PC compatible, Chargeur et prises de courant, Connexion Internet pour chaque casque

Tutoriel:

Personel de médiation : 1 personne pour 10 a 20 postes de démo

language(s)

Français